Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Sur la tempête tropicale «Irma» en Haïti

«Irma» a aussi frappé des gens en Haïti. Les collaborateurs et collaboratrices sur place identifient où et combien de mesures d'aide sont nécessaires.
Genève, 11.09.2017
«Irma», la violente tempête tropicale qui a balayé les Caraïbes, a atteint la Floride et perd maintenant de sa puissance au-dessus des terres. Dans sa trajectoire destructrice à travers les Caraïbes, elle a touché le nord d’Haïti, l’une des régions les plus démunies de ce pays où règne une extrême pauvreté. La totalité d’Haïti n’a certes pas été frappée aussi durement que l’année passée, lorsque l’ouragan Matthew a détruit d’innombrables infrastructures et pris la vie de quelque 500 personnes.

Mais dans le nord du pays, «Irma» a aussi décimé les moyens d’existence de paysans, détruit des plantations et déraciné des arbres fruitiers. Le nombre de personnes se retrouvant sans toit et/ou dépendantes de l’aide alimentaire n’est pas encore clarifié. Dans les zones les plus touchées, les collaborateurs/trices de notre partenaire allemand Welthungerhilfe identifient les besoins. Helvetas soutiendra certainement l’aide d’urgence et la reconstruction dans le cadre de l’Alliance2015, une organisation faîtière regroupant des ONG européennes.

Plus au sud, dans l’Artibonite, Helvetas est engagée dans des projets pour l’eau et l’agriculture. Dans cette région, la tempête a détruit des approvisionnements en eau, ce qui renforce le risque d’une épidémie de choléra. Des collaborateurs locaux d’Helvetas identifient où et dans quelle mesure l’aide est nécessaire. Ils mènent ce travail en étroite collaboration avec la protection civile, préparée au cours des années précédentes avec le soutien d’Helvetas à faire face avec succès à des cas de catastrophes.

Les jours et les semaines qui ont suivi l’ouragan «Matthew» en 2016 ont montré que ces organisations de protection civile ont pu réagir plus rapidement et de façon plus ciblée que d’autres services étatiques. Les expériences tirées des deux tempêtes tropicales ont été intégrées dans le travail de projet d’Helvetas actuel et à venir.

Pour Helvetas, il est encore trop tôt pour lancer une action de récoltes de fonds pour Haïti: «Nous savons que nos donatrices et donateurs réagissent vite et généreusement quand nous faisons appel à leur soutien, explique Liliane Eggli, chargée de fundraising. Mais – comme c’est le cas maintenant avec Haïti – nous ne voulons pas les alarmer avant d’en savoir plus. Et si vous souhaitez dès maintenant apporter votre soutien, vous pouvez faire un don en ligne du montant de votre choix, qui sera attribué où les besoins sont les plus grands. Nous vous remercions vivement de votre solidarité!»

Contact:
Frédéric Baldini, chargé médias et partenariat de projets: frederic.baldini@helvetas.org; tél. 021 804 58 10.