Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Bangladesh

Le processus de décentralisation attribue de nouvelles charges et compétences aux autorités locales. Helvetas les aide à mettre en place des structures démocratiques de proximité, tout en encourageant la participation des femmes à la vie politique. Elle s’engage aussi pour que les plus démunis trouvent du travail et un revenu.

Participation et revenus pour les femmes

Au Bangladesh, Helvetas s'engage pour la population rurale défavorisée et pour les femmes en particulier, afin de leur donner la possibilité de participer à la vie publique et économique. Ainsi les citoyennes et citoyens participent maintenant aux processus politiques, représentent leurs intérêts et prennent des responsabilités. Parallèlement Helvetas aide les autorités communales à accomplir leurs tâches dans la transparence et à intégrer la participation citoyenne dans les processus de décision. De plus, les autorités peuvent améliorent leur gestion financière et ont peu commencer à encaisser les impôts selon la loi en vigueur. la méthode de travail menée dans ce projet de bonne gouvernance a valeur d'exemple. C'est pourquoi les expériences faites sont communiquées activement au Bangladesh à l'échelle nationale, ainsi que sur le plan international à travers l'échange de savoirs et de contributions au dialogue poltique.

Helvetas soutient des groupes de petits producteurs et de marchandes ambulantes pour vendre à de meilleures conditions, sur les marchés locaux ou à des entreprises de transormation, leurs légumes, des poissons ou du lait. Pour que des familles défavorisées aussi puissent s'adapter et produire pour le marché, des services de conseils locaux sont favorisés. Par exemple, Helvetas donne la possibilité à des femmes de cultiver des plantes médicinales sur des chemins et de les vendre à des intermédiaires avec un bénéfice. Les commerçants apprenent aux femmes comment récolter et sécher le splantes, pour ensuite pouvoir les transformer dans une petite entreprise. Hommes et femmes renforcent leurs compétences dans la transformation de produits agricoles. Ils peuvent ainsi travailler dans des eptites entreprises ou se lancer dans leurs propres activités. Il est fait en sorte que les autorités mettente en place des conditions cadre favorables au développement des chaînes de commercialisation. Nous soutenons des producteurs pour qu'ils s'organisent mieux et qu'ils s'engagent ensemble à créer de meilleures conditions.

Les catastrophes naturelles empêchent le développement

Malgré ses performances économiques et sa relative stabilité politique, le Bangladesh fait partie des pays les plus pauvres du continent asiatique. La forte densité démographique en est une des causes. Le pays est aussi régulièrement frappé par des catastrophes naturelles, en augmentation suite aux effets du changement climatique.

Depuis l’indépendance du Bangladesh en 1971, une économie de l’industrie et des services s’est mise en place. Cette modernisation a certes conduit à plus de développement économique mais les infrastructures restent insuffisantes. De plus, la situation politique s'aggrave. Des grèves et des blocus ont lieu. Cela freine les activités d'investissement et la création d'emplois. Des groupes extrêmistes semblent avoir pour objectif de supprimer des personnes ayant d'autres opinions. Le terrorisme ne s'arrête pas aux portes de ce pays, dans lequel 45 millions de personnes vivent dans la pauvreté.

Certes moins de personnes vivent aujourd'hui en-dessous du seuil de pauvreté que ce n'était le cas il y a quelques anées seulement. Mais la pauvreté augmente en chiffres absolus - une conséquence de la croissance démographique. Le Bangladesh est le deuxième pays ayant la plus forte concentration de population dans le monde. La pression sur les ressources naturelles est donc très lourde.

Deux tiers de la population active vit à la campagne, où la pauvreté est largement répandue. C'est pourquoi des centaines de milliers de personnes partent chercher du travail dans les villes et à l'étranger, principalement au Proche-Orient. L'argent pouvant être envoyé aux familles restées au Bangladesh est une importante source de revenus.
image description
  • Niveau de pauvreté

    18 % de la population vit avec moins de $1.90 par jour
  • Indice de développement humain par pays (ONU)

    139. rang 188
Source: rapport 2016 du PNUD sur le développement humain
  • Thèmes

    • Sécurité alimentaire
    • Accès au marché
    • Gestion durable de l'eau et de la terre
    • Formation professionnelle
    • Démocratie & Paix
    • Climat & Environnement