Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Bolivie

Les conditions de vie sont dures dans ce pays andin d’Amérique du Sud : pénurie d’eau, stérilité des sols et intensification des effets du changement climatique menacent la sécurité alimentaire de la population rurale bolivienne. Helvetas s’engage pour les paysannes et paysans avec ses projets.

Gestion équitable des ressources naturelles

La population rurale vivant sur le haut plateau andin de la Bolivie est particulièrement frappée par les effets du changement climatique. C'est pourquoi Helvetas aide les petits paysans à adapter leurs productions agricoles aux conditions climatiques changeantes, notamment concernant la pomme de terre et le quinoa, ou à une utilisation accrue de produits par exemple celle du cacao sauvage. Elle soutient aussi des organisations paysannes pour favoriser chez les petits paysans une meilleure compréhension des mécanismes du marché, pour commercialiser ensemble leurs produits et pouvoir en obtenir des prix plus élévés.

Helvetas soutient les familles paysannes dans l'application de techniques d’irrigation adaptées, permettant d’économiser les rares ressources en eau tout en améliorant leurs revenus. Helvetas est aussi engagée dans l’approvisionnement en eau. Comme dans d’autres pays partenaires, Helvetas travaille avec la méthode SODIS, simple et avantageuse, pour purifier l'eau grâce au rayonnement solaire. Plusieurs écoles utilisent désormais cette méthode et disposent ainsi d'une eau potable de meilleure qualité pour les élèves. Dans une nouvelle étape, Helvetas soutient maintenant les autorités locales dans la conception des plans de développement locaux et apporte ensuite son appui dans la réalisation des activités priorisées dans le secteur de l'eau potable et de l'assainissement communautaire.

Pour protéger la population des catastrophes naturelles en augmentation et de leurs conséquences, Helvetas soutient le gouvernement bolivien et des organisations paysannes dans l’introduction de mesures préventives contre les risques climatiques dans leurs plans de développement et systèmes agricoles. Les autorités locales ainsi que la population sont appuyées de façon ciblée dans la prévention des risques.

L'urbanisation croissante pose de nouveaux défis à la Bolivie, principalement dans le domaine de l'élimination des déchets et le recyclage des eaux usées. Helvetas collabore avec des autorités régionales et locales et pilote des approches innovantes, incluant la participation citoyenne, pour trouver des solutions durables pour gérer les déchets dans de petites villes.

Les ressources du sous-sol bolivien, l'eau et en particulier les réserves de gaz représentent des potentiels de revenus considérables dans le pays, et c'est pourquoi elles ont aussi toujours provoqué de graves conflits. Ainsi, dans tous ses projets, Helvetas s'engage pour un dialogue politique entre les différents acteurs et groupes d'intérêt et renforce les compétences des autorités régionales. La population locale doit pouvoir plus facilement accéder aux informations et participer aux prises de décision sur l’exploitation de ces ressources et l'utilisation des bénéfices qui en découlent.

Les réformes n'apportent rien aux démunis

L’histoire de la Bolivie est marquée par les revendications sociales: les tensions provoquées par l’exploitation des ressources minières débouchent régulièrement sur des crises politiques. Mais aussi la pauvreté, la sécurité alimentaire et les effets du changement climatique posent des défis immenses au gouvernement.

Après des décennies de dictatures militaires, la Bolivie a initié au cours des années 1980 la privatisation d'entreprises nationales, des réformes démocratiques et la décentralisation de l’administration, c’est-à-dire l’attribution d’une partie des tâches et compétences aux provinces et aux communes.

Evo Morales est président de la Bolivie pays depuis plus de 10 ans. Pour la première fois dans l'histoire du pays, c'est un représentant de la population indigène. Il mène des réformes économiques et politiques en tenant compte des intérêts de la population indigène majoritaire. On peut en constater les effets positifs, surtout en matière d’égalité des genres et de participation des minorités ethniques à des discussions sur les questions économiques et politiques. Mais d’autres retombées moins heureuses se font également sentir, comme une tendance à la recentralisation qui se traduit notamment par la nationalisation de secteurs économiques stratégiques ou des réductions budgétaires pour les autorités régionales. Avec pour conséquences une diminution des investissements privés et une nouvelle expansion du secteur informel. De plus, l'espace dans lequel des organisations de la société civile peuvent agir et exercer leur rôle de "garde-fou" se réduit aussi en Bolivie.

Les prix élevés des produits alimentaires, la malnutrition et la faim restent un défi pour le pays. La variabilité climatique est de plus en plus importante, provoquant inondations, sécheresses et glissements de terrain avec de nombreux effets néfastes sur la production agricole. La sécurité alimentaire des familles paysannes s'en trouve menacée.

Exemple de projets en Bolivie

image description
  • Niveau de pauvreté

    7 % de la population vit avec moins de $1.90 par jour
  • Indice de développement humain par pays (ONU)

    118. rang 188
Source: rapport 2016 du PNUD sur le développement humain
  • Thèmes

    • Faim & alimentation
    • Climat & environnement
    • Agriculture biologique & commerce équitable
    • Démocratie et paix