Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Ethiopie

Helvetas est à nouveau active en Éthiopie depuis 2002. L’agriculture est au centre de son engagement. Helvetas aide les paysans à subvenir à leurs moyens d'existence malgré le manque d’eau. La construction de ponts suspendus et le renforcement des autorités locales font aussi partie du programme. Actuellement, Helvetas dispense de l'aide d'urgence aux victimes de la sécheresse dans le nord du pays, fournissant de l'eau, des semences et du fourrage pour le bétail.

Sécurité alimentaire malgré le manque d’eau

Helvetas a soutenu la population éthiopienne de 1976 à 1983, mais la guerre civile nous a contraints à quitter le pays. C’est seulement dès 2002, une fois la situation quqlque peu apaisée, que le travail de coopération au développement a pu être à nouveau possible.

Aujourd'hui Helvetas se concentre sur les régions rurales. Elle soutient des petits paysans dans le nord du pays, qui luttent contre la pénurie d’eau et la faim en période de sécheresse. D'une part avec la construction de citernes qui collectent l'eau des rares pluies. D'autre part avec des plantes résistantes à la sécheresse qui sont cultivées sur les terrains en pente érodés.Ces plantes servent de protection contre l'érosion et de denrées alimentaires. Helvetas a aidé les paysans à diversifier l'utilisation du cactus nommé figuier de Barbarie: les feuilles sont utilisées dans l'alimentation et les fruits peuvent être vendus dans la capitale.

Dans le domaine des infrastructures, Helvetas construit des ponts suspendus piétonniers et contribue ainsi à relier des hameaux isolés aux voies de communication, offrant à la population un accès aux écoles, aux marchés et aux hôpitaux. Les techniciens éthiopiens qui construisent ces ponts ont été formés non pas par des Européens, mais par des experts népalais bénéficiant d'une longue expérience dans la construction de ponts suspendus à travers les projets d'Helvetas.

Les autorités locales sont renforcées pour mieux prendre en charge leurs devoirs en tant que pouvoir législatif. Avec l'expertise d'Helvetas, elles peuvent planifier, construire et administrer eles-mêmes des projets de développement, notamment des systèmes d’eau potable, d'irrigation ou des ponts.

Éthiopie: un pays sous la menace de la sécheresse

L'Éthiopie est régulièrement frappée par la sécheresse et la famine et le changement climatique aggrave la situation, particulièrement menaçante actuellement: l'eau manque et les produits alimentaires se font rares. Mais l’évolution du pays est aussi positive, avec de gros investissements consentis dans la formation, une croissance économique et la tenue de plusieurs élections depuis la fin de la guerre civile.
L’Éthiopie cherche à se débarrasser de sa réputation de «pays de la famine» et à emprunter sa propre voie de développement. Ainsi, elle investit beaucoup de moyens financiers dans la formation. Son économie présente les chiffres d'une croissance impressionnante, dont les fruits ne profitent pas qu’à une minorité. Toutefois ce progrès ne parvient pas jusqu'aux familles paysannes des régions rurales. Ce pays montagneux de la Corne de l’Afrique reste dans les derniers rangs des statistiques de pauvreté et de développement de l’ONU.

La population rurale ne dispose guère de formations professionnelles et de connaissances spécialisées, et les infrastructures nécessaires manquent aux gens. Il faut souvent plusieurs jours de marche pour rejoindre une route. Dans un pays comme l’Éthiopie, où plus des trois quarts de la population vivent de l’agriculture, cela représente un obstacle de taille au développement. D’autant que s’y s’ajoutent des pluies irrégulières et des sécheresses qui vont s’aggravant avec le changement climatique. Des famines récurrentes en sont la conséquence.

Après la guerre civile dévastatrice de 1974-1991, le pays s’est doté d’une Constitution en 1995. Depuis, des élections nationales ont eu lieu à trois reprises. Contrairement à de nombreux pays de la région, elles se sont relativement bien passées, même si quelques échauffourées les ont accompagnées.

Exemples de projets en Éthiopie

Ponts suspendus entre l'Ethiopie et le Népal

Des experts népalais en ponts suspendus forment des Éthiopiens. Deux pays montagnards travaillent ensemble pour faciliter l’accès aux écoles, aux marchés et aux hôpitaux dans les régions isolées. Ils donnent ainsi un exemple de ...
Suite
image description
  • Niveau de pauvreté

    34 % de la population vit avec moins de $1.90 par jour
  • Indice de développement humain par pays (ONU)

    174. rang 188
Source: rapport 2016 du PNUD sur le développement humain
  • Thèmes

    • Faim & alimentation
    • Ponts suspendus & chemins
    • Paix & démocratie
    • Eau potable, assainissement et hygiène
    • Formation professionnelle