Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Guatemala

Le programme d’HELVETAS se concentre sur les plateaux d’altitude de l’ouest (Altiplano), la région la plus pauvre du Guatemala. La priorité absolue est mise sur la gestion participative et durable des ressources naturelles, le développement économique équitable et l’approvisionnement en eau potable.

Agriculture exemplaire dans l'Altiplano

Après la signature de l’accord de paix en 1996, un processus de décentralisation a été mis en œuvre au Guatemala. La responsabilité des services publics est désormais du ressort des autorités locales. Mais souvent elles ne sont pas suffisamment formées et manquent de moyens. HELVETAS les accompagne dans leurs nouvelles tâches: la conservation et l’exploitation durable des forêts, la planification participative, la construction et l’entretien d’approvisionnements en eau potable et d’assainissement des eaux usées et enfin, la sensibilisation à l’hygiène dans les écoles. 

Les sols fertiles, même ceux des petites parcelles, sont actuellement épuisés par la surexploitation, si bien que la situation économique de la population rurale s’est détériorée au cours des dernières années. HELVETAS aide les paysannes et paysans à s’organiser et à se former pour améliorer leurs revenus et créer des emplois permettant d’optimiser leurs ressources, tout en les ménageant. 

Pour aider les paysans à reprendre à leur compte ces tâches importantes, HELVETAS a lancé un programme de formation à l’intention des jeunes issus des familles paysannes. L’objectif visé est que les connaissances théoriques et pratiques que les jeunes acquièrent les stimulent pour se lancer dans de nouveaux créneaux de production en lien avec les marchés locaux, par exemple la culture de tomates ou l’élevage de poules pondeuses et de porcs, et améliorer ainsi leur niveau de vie.

Paix fragile au «pays des arbres»

Le mot Guatemala signifie «pays des arbres». Les forêts couvrent encore un tiers de la surface du pays. Depuis la fin de la guerre civile en 1996, la paix est revenue mais pas la stabilité politique ni la prospérité. La criminalité et le chômage en augmentation hantent le quotidien.

Au Guatemala, le fossé entre riches et pauvres est un véritable abîme. Les latifundistes s’enrichissent avec l’élevage, la culture de café et de bananes, et la production d’agro-carburants, tandis qu’un habitant sur quatre vit avec moins de 1,90 $ par jour. Ils sont travailleurs occasionnels à la périphérie de la capitale, ou journaliers dans les grandes fermes, ou encore membres d’une famille nombreuse de paysans vivant d’un minuscule bout de terre. Le secteur de l’industrie n’a pas la capacité d’absorber tous ces jeunes désœuvrés. L’insécurité sociopolitique et économique est un facteur important de violence, notamment contre les femmes, et de migration, en particulier vers les Etats-Unis.

A ce jour, la forêt couvre encore un tiers du pays. Jadis, les Mayas savaient comment protéger et exploiter durablement leurs forêts, qui abritaient les sources de nombreux fleuves. Mais la colonisation et les guerres ont relégué les traditions aux oubliettes. Aujourd’hui la forêt est menacée par le déboisement et le brûlis. Cette dégradation de l’environnement a des conséquences néfastes sur la fertilité des sols et sur la disponibilité d’eau pour l’agriculture et pour la consommation humaine. Ainsi, une grande partie de la population n’a pas accès à l’eau potable. Les communes ne parviennent souvent pas à gérer l’approvisionnement en eau et la protection des ressources hydriques.

Exemples de projets au Guatemala

Eau propre et écoles salubres au Guatemala

Helvetas construit des puits et des latrines dans le haut pays guatémaltèque. En outre, elle encourage la formation de comités d’eau locaux qui seront responsables de l’entretien. Le projet concerne aussi les écoles. Les enfants ...
Suite
image description
  • Niveau de pauvreté

    9 % de la population vit avec moins de $1.90 par jour
  • Indice de développement humain par pays (ONU)

    125. rang 188
Source: rapport 2016 du PNUD sur le développement humain
  • Thèmes

    • Eau & assainissement
    • Agriculture développement économique équitable
    • Sécurité alimentaire
    • Paix & démocratie
    • Education et formation professionnelle