Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Mali

Au Mali, Helvetas s’est donné pour tâche essentielle d’aider les communautés à améliorer leurs moyens d’existence. Que ce soit améliorer la sécurité alimentaire, l’accès aux services essentiels (eau, assainissement, éducation) ou stimuler une participation active à la vie de la collectivité aux côtés des autorités locales.

Produire plus, vendre mieux

Au Mali, beaucoup de personnes vivent de la production agricole, le coton y occupant une place importante. Mais cette culture demande beaucoup d’intrants chimiques, avec de lourdes conséquences négatives sur l’environnement et la population. Helvetas favorise la culture et la commercialisation du coton biologique. Pour que la population dispose d’une meilleure alimentation et de revenus complémentaires, la culture biologique, le conditionnement et la commercialisation de mangues, de sésame et d’arachides sont aussi appuyés.

Le nord du pays est régulièrement le théâtre de conflits entre les paysans sédentaires et les éleveurs nomades à propos de l’eau et des lieux de pâture. Helvetas aide à élaborer des stratégies pour prévenir les conflits et pour une utilisation communautaire des ressources naturelles comme l’eau, les pâturages ou les forêts, qui soientt profitable aux deux groupes.

Helvetas accompagne les acteurs locaux: autorités, enseignants, associations de parents et prestataires de service privés dans l’amélioration de l’éducation de base et la formation professionnelle. En particulier, Helvetas teste de nouvelles options de formation professionnelle agricole permettant aux jeunes ruraux de développer un projet de vie dans leur lieu d’origine.

Comme dans de nombreux pays africains, la mutilation des organes génitaux féminins est largement pratiquée au Mali et touche près de 90% des femmes. Elle ne fait pas l’objet d’une interdiction officielle, bien qu’elle soit en contradiction flagrante avec les droits humains. Helvetas a lancé un projet intervenant tant au niveau local que national avec, au cœur du projet, l’introduction d’une loi interdisant l’excision.

Nouvelle page d'histoire après une crise profonde

Après 18 mois de troubles dont la rébellion touarègue dans le nord est à l'origine, et après un putsch militaire en mars 2012, le Mali est entré dans une phase de normalisation avec la tenue des élections présidentielles en juillet et août 2013. Des accords de paix entre pouvoir de Bamako et groupes armés plus ou moins séparatistes ont été signés à l’arrachée le 20 juin 2015. Depuis la situation sécuritaire n’est pas vraiment stabilisée avec notamment une diffusion des attaques de harcèlement des forces de sécurité sur l’ensemble du territoire et notamment dans le sud du pays. Cette instabilité contribue directement à ce que la situation économique reste exsangue.​

Le pays connaît une grande diversité agro-climatique. Comparé au sud du pays, le climat du nord est plus instable: il fait plus froid en hiver, plus chaud en été, les précipitations y sont plus rares et, par conséquent, les risques de sécheresse sont plus importants. Sans compter la désertification, qui avance inexorablement. Au bénéfice de meilleures conditions climatiques, le sud a développé l’agriculture.

L’espérance de vie est de 50 ans à peine. 75% de la population de plus de 15 ans est analphabète, bien que près de la moitié des enfants entre 7 et 15 ans vont à l’école. Plus d’un tiers des habitants n’ont pas accès à l’eau potable. Beaucoup souffrent de la faim et les conditions sanitaires sont désastreuses. Des maladies infectieuses comme le choléra ou la tuberculose sont largement répandues. La croissance démographique reste très élevée.

Exemples de projets au Mali

Éducation et avenir au Mali…pour les filles aussi !

Au Mali, l’école est une affaire communale : ce qui est évident pour nous pose des difficultés considérables aux autorités locales d’un pays autrefois centralisé. Elles apprennent à endosser leurs nouvelles responsabilités en même ...
Suite
image description
  • Niveau de pauvreté

    49 % de la population vit avec moins de $1.90 par jour
  • Indice de développement humain par pays (ONU)

    175. rang 188
Source: rapport 2016 du PNUD sur le développement humain
  • Thèmes

    • Agriculture biologique & commerce équitable
    • Sécurité alimentaire
    • Education
    • Eau & assainissement
    • Démocratie et paix