Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

et gagnez un bon de voyage de Globetrotter d’une valeur de CHF 100.-

Politique de développement

L’action locale ne peut être efficace et durable que si le contexte politique est favorable. C’est pourquoi Helvetas privilégie le dialogue, voire la confrontation, avec les gouvernements, l’économie privée et la société civile, en particulier pour ce qui concerne l’eau et le climat.

Élaboration commune d’une politique de développement

Les processus de développement locaux sont influencés et déterminés à tous les niveaux par les conditions politiques, économiques et sociales prédominantes. Par conséquent des progrès durables dans l’approvisionnement en eau pour les plus démunis ne sont possibles dans un pays que si son gouvernement reconnaît le droit humain à l’eau et l’inscrit dans la loi et si des mesures appropriées sont prévues et appliquées dans le cadre de sa politique nationale de l’eau. De même, la vitesse à laquelle les conditions de vie dans les pays du Sud se dégradent à cause des conditions météorologiques extrêmes dépend du succès ou de l’échec des négociations internationales sur le climat.

En tant qu’organisation de développement active partout dans le monde, Helvetas s’engage pour davantage de justice. En Suisse, dans les pays partenaires et au niveau international, Helvetas prend part au débat politique sur le développement, tout en effectuant un travail de lobbying et d’information. Son activité politique est destinée aux gouvernements, aux organisations de financement, à l’économie privée, aux organisations civiles et enfin au grand public. Du fait de son ancrage sur le terrain et de son échange constant avec les populations locales, Helvetas place les intérêts des plus démunis au cœur de ses préoccupations. Son choix de mettre l’accent sur les problématiques de l’eau et du climat est basé sur son expérience.
  • L’accès à l’eau potable et à des installations sanitaires de base est un droit humain fondamental reconnu comme tel par l’ONU depuis 2010. Helvetas s’engage pour faire reconnaître ce droit au niveau national et international. Suite

  • Les populations des pays en développement souffrent le plus des effets du changement climatique alors qu’elles en sont le moins responsables. C’est la raison pour laquelle Helvetas tient à placer l’écologie au cœur de son travail de développement et à lutter pour une politique mondiale efficace qui tienne compte des besoins des pays en développement.
    Au niveau international, Helvetas participe activement au débat global sur le climat. Plusieurs de ses collaboratrices et collaborateurs font d’ailleurs partie du GIEC, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat de l’ONU. Helvetas soutient également la Convention cadre de l’ONU sur les changements climatiques (CCNUCC) et participe depuis 2003 aux négociations sur le climat, comme ce fut le cas à la Conférence de Durban en 2011. Par ailleurs, Helvetas conseille d’autres institutions multilatérales comme la Banque mondiale, le PNUD, la FAO et l’OIBT (Organisation internationale des bois tropicaux) sur des mesures efficaces dans le domaine de la foresterie et de l’agriculture. Helvetas s’engage pour une politique climatique mondiale efficace, qui prenne en considération les besoins spécifiques des pays en développement et les intérêts des populations les plus pauvres.
    En Suisse, en tant que membre de l’alliance sur le climat, Helvetas interpelle le Conseil fédéral et les offices fédéraux responsables et fait part des revendications des ONG élaborées au niveau international. Par exemple lorsqu’il s’agit d’intégrer la crise de l’eau dans le débat sur le climat ou dans les négociations sur le développement durable. Parallèlement, Helvetas conseille différents offices fédéraux sur des thèmes touchant au climat, notamment les questions liées à l’économie verte.
    Dans ses pays partenaires, Helvetas épaule plusieurs délégations climatiques nationales et régionales. Par ailleurs, elle propose régulièrement des programmes de formation dans les domaines du changement climatique, de la gestion des ressources et de la prévention des catastrophes. Plus de 700 personnes en ont bénéficié à ce jour.

Nos prises de position

Initiative pour des multinationales responsables

Pour des multinationales responsables - protégeons les droits humains et l'environnement.

Les Objectifs de développement durable de l'ONU pour 2030

Les Objectifs de développement durable après-2015 (ODD) ont été adoptés en septembre à l'ONU.