Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

De l’eau pour des écoles salubres et des naissances sûres au Bénin

Devoir apporter de l’eau soi-même pour mettre son enfant au monde était chose courante au centre néo-natal de Sirarou il n’y pas si longtemps. Depuis trois ans, un puits fournit de l’eau propre à cette maternité et à l’école voisine.
Le puits de Sirarou est l’un des nombreux puits construits par Helvetas dans le nord du Bénin, à l’intention des maternités, des centres de santé et des écoles. De nouveaux puits ont été forés dans les endroits ne disposant pas d’eau. Ailleurs, d’anciens puits à grand diamètre en mauvais état ont été transformés en puits couverts à pompe manuelle. Au Bénin, l’approvisionnement en eau est du ressort des communes. C’est pour cette raison qu’Helvetas travaille directement avec les autorités communales, parfois inexpérimentées, et leur apporte son expertise technique et administrative.

Dans les centres de santé, il est vital d’avoir de l’eau propre à disposition. Lorsque les familles des patientes devaient l’apporter elles-mêmes, cela débouchait souvent sur des infections. D’autant que l’eau manquait aussi pour désinfecter les instruments et nettoyer les lieux.

Dans les écoles disposant d’un puits grâce au projet, Helvetas a contribué à élaborer des cours d’hygiène intégrés dans le programme scolaire. En règle générale, les enfants grandissent sans eau courante. Désormais, ils apprennent à bien se laver les mains avant de manger et à adopter une bonne hygiène tout en économisant l’eau. Ainsi, il est possible d’éviter les maladies gastro-intestinales qui les empêchaient d’aller à l’école.

Des comités d’eau ou des gérantes de puits au bénéfice d’une formation spécifique sont responsables de l’entretien des puits et il s’agit souvent de femmes habitant à proximité. Elles ont un intérêt économique à ce que le puits fonctionne, car elles peuvent vendre l’eau pour un prix modique. Les centres de santé et les écoles reçoivent leur eau gratuitement de la commune.
Nafissatou Bagana
image description Avant, nous avions souvent des problèmes d’infection, car l’eau que les familles des patientes apportaient n’était pas propre. image description Nafissatou Bagana, sage-femme à la maternité de Sirarou
Votre aide est importante

SOUTENIR LES BÉNÉFICIAIRES DE NOS PROJETS

Par exemple, pour permettre aux familles d’avoir un accès à l’eau potable; aux enfants et aux jeunes d’aller à l’école; ou pour que les récoltes donnent un meilleur rendement grâce à des méthodes de culture durable.

IMPACT DU PROJET

4450 personnes ont pu accéder à l’eau potable en 2016.  600 personnes ont nouvellement pu accéder à une installation sanitaire en 2016.