Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Formation professionnelle pour des jeunes non scolarisés au Burkina Faso

Le projet de formation au Burkina Faso s’adresse à des jeunes dont le parcours éducatif semblait déjà terminé avant d’avoir vraiment commencé. Aujourd’hui, ces jeunes sont couturières, maçons ou mécaniciens, et ils ont un avenir dans leur pays.

Dans les régions rurales de l’est du Burkina Faso, seuls 60% des enfants en âge d’être scolarisés vont à l’école, et il n’existe pratiquement pas de formation professionnelle. Le taux de chômage des jeunes est élevé. Beaucoup d’entre eux émigrent dans les pays voisins et se font exploiter, notamment sur les plantations. Les centres de formation soutenus par Helvetas s’adressent à des enfants et à des jeunes qui ne sont jamais allés à l’école. Ils acquièrent des connaissances qui leur permettront de travailler et gagner leur vie dans leur pays. Au cours de deux premières années, ils apprennent à calculer, à lire et à écrire, et abordent aussi d’autres connaissances, comme l’élevage de bétail, la protection de l’environnement, la santé et l’hygiène. La troisième année, ils peuvent intégrer le système scolaire normal ou commencer un apprentissage.

L’offre de formation professionnelle est conçue par Helvetas en collaboration avec les communes. L’objectif est que le programme puisse profiter au plus grand nombre possible de filles, car lorsqu’elles sont en formation, le mariage est retardé. L’expérience montre que des jeunes femmes mieux formées et mariées plus tardivement auront moins d’enfants. C’est pourquoi Helvetas envoie des travailleuses sociales dans les villages pour former des «mères éducatrices». Ces femmes sont respectées, elles parviennent à convaincre les parents de laisser leurs filles étudier même si eux-mêmes ne sont jamais allés à l’école.

Arthur Lompo
image description Les élèves sont incroyablement motivés. Certains viennent même s’inscrire tous seuls et convainquent leurs parents après coup. image description Arthur Lompo, instituteur dans le centre de formation de Tansarga
Votre aide est importante

SOUTENIR LES BÉNÉFICIAIRES DE NOS PROJETS

Par exemple, pour permettre aux familles d’avoir un accès à l’eau potable; aux enfants et aux jeunes d’aller à l’école; ou pour que les récoltes donnent un meilleur rendement grâce à des méthodes de culture durable.

IMPACT DU PROJET

172 écoliers ont terminé leur scolarité avec succès dans un centre de formation soutenu par Helvetas en 2016. 63 apprentis ont terminé leur formation professionnelle avec succès en 2016.