Restez à jour sur nos actions , des événements et des offres du Fairshop.

Voix Helvetas

  • Eidgenössisches Departement für auswärtige Angelegenheiten EDA
    Parmi les divers acteurs de l’aide publique au développement, les organisations non gouvernementales contribuent à la bonne réputation de la coopération suisse dans le monde. L’une d’entre elles est Helvetas. Elle est aujourd’hui la plus grande partenaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC) parmi les ONG. Lors de la fondation d’Helvetas en 1955, une telle évolution était certes souhaitable mais aucunement prévisible. À cette époque, on ne parlait presque pas de coopération au développement; elle s’inscrit aujourd’hui à juste titre et en toute évidence dans l’éventail des tâches de l’État et de la société civile. Mais je dois souligner que la Confédération s’est rapidement aperçue du potentiel de la jeune organisation. Dès 1957, la Confédération a soutenu Helvetas, soit avant même que le gouvernement ne crée en 1960 une agence gouvernementale de coopération avec le «Service pour l’assistance technique». Ce fut le début d’un partenariat durable et fructueux. Avec ses projets dans les pays du Sud, Helvetas s’engage pour améliorer les conditions de vie des populations défavorisées, pour l’accès à l’eau potable, l’éducation, la démocratie et un environnement sain. Et dès les premiers temps, elle a sensibilisé la population en Suisse à la responsabilité partagée dans un monde indivisible. Par son action, Helvetas contribue à la crédibilité de la coopération suisse au développement. C’est le cas depuis 60 ans, et il y a tout lieu de penser qu’il en sera de même à l’avenir.
  • Direktion für Entwicklung und Zusammenarbeit DEZA

Helvetas fait partie des précurseurs de la coopération suisse au développement et elle a fortement contribué à son évolution. Helvetas a été dès ses débuts une partenaire importante de la Confédération dans la mise en œuvre des objectifs de développement. L’organisation s’est forgé un nom dans de nombreux pays du Sud et de l’Est, qui est indissociable de la coopération suisse au développement. En lui confiant des mandats, la DDC met à profit les compétences et le savoir d’Helvetas pour réaliser des projets, tout en lui procurant un soutien financier pour qu’elle réalise ses propres programmes. Dans les deux cas, les capacités, les acquis et le potentiel d’efficacité d’Helvetas sont au cœur de cette collaboration. Tout comme doit le faire l’ensemble de la coopération au développement, le travail Helvetas doit suivre le changement. À l’avenir, sa force dépendra de son aptitude à proposer des solutions de développement novatrices et viables, et à contribuer à l’amélioration durable des conditions de vie des populations défavorisées dans des conditions cadres en changement. La DDC continuera de s’appuyer sur cette base dans sa collaboration avec Helvetas et ne doute pas de pouvoir toujours la compter parmi ses principaux partenaires à l’avenir.
  • Max Havelaar Stiftung Helvetas et Max Havelaar: deux histoires de succès ayant des liens étroits! Depuis plus de vingt ans, des objectifs communs et une collaboration forte nous réunissent: la fondation Max Havelaar Suisse a vu le jour en 1992, portée par Helvetas et les autres œuvres d’entraide Pain pour le prochain, Caritas, Action de Carême, Entraide protestante suisse et Swissaid. Organisation très active, aujourd’hui encore, Helvetas tient un rôle central. A cela, s’ajoutent sa grande compétence et son engagement pour le commerce équitable, que ce soit dans son travail de terrain dans le Sud ou sa présence sur le marché, notamment grâce à son FAIRSHOP.

    Je remercie Helvetas pour sa forte implication et lui souhaite tous mes vœux de succès et de longévité pour son 60e anniversaire – tout en me réjouissant d’un avenir dans lequel, en mettant nos forces en commun, nous ferons que le commerce équitable devienne une évidence!
  • ecos

    Le coton bio: un succès grâce à Helvetas
    Dans plusieurs pays en développement, le coton est d’une part un facteur de revenu important, mais d’autre part aussi une source d’exploitation sociale et de pollution de l’environnement. Helvetas a été l’une des premières organisations de développement à se préoccuper de ces défis et, avec les coopératives locales intéressées, elle a mis en œuvre des programmes d’introduction à la culture biologique et à la commercialisation équitable du coton, principalement au Mali, au Burkina Faso, au Kirghizistan et au Tadjikistan. Helvetas n’a pas seulement soutenu la culture de la matière première, elle a aussi veillé à ce que le coton soit transformé dans une chaîne de production durable et qu’il puisse être écoulé sur le marché international y compris en Suisse. Ses contacts lui ont même permis de s’adresser à de grandes marques de luxe comme Victoria’s Secret. Les vêtements en coton bio ont désormais leur place dans la vie courante. Il n’est pas exagéré de dire que l’engagement d’Helvetas peut être considéré comme une contribution importante à la durabilité et à la création de revenus dans les pays en développement.

    Entre 2002 et 2014, j’ai été appelé à collaborer avec Helvetas en qualité de directeur des ressources pour la promotion du commerce au SECO. J’y ai rencontré des personnes ouvertes, engagées, flexibles, transparentes, novatrices, coopératives et ouvertes à la critique. Ensemble, à de multiples reprises, nous avons réussi à convaincre et à positionner la question du coton bio sur la scène internationale. Helvetas – un concept du succès suisse!
  • SWISSAID
    Nous te souhaitons nos meilleurs vœux pour ton anniversaire! C’est avec plaisir que nous regardons derrière nous nos 60 ans de partenariat. Cela fait plus de 40 ans que nous collaborons étroitement en Suisse, en tant que deux membres de l’organisation faîtière Alliance Sud. Avec quatre autres œuvres d’entraide religieuses, nous nous engageons en faveur d’une Suisse solidaire et nous critiquons toute politique qui vont à l’encontre des intérêts des populations pauvres dans les pays en développement.

    Il y a quelques années, nous nous sommes par exemple engagés en faveur de l’Objectif du millénaire pour le développement visant à réduire de moitié la pauvreté d’ici à 2015. Avec d’autres ONG, nous avons récolté plus de 200 000 signatures pour la pétition demandant à faire passer le budget de l’aide publique à 0,7% du produit national brut. Tes collaboratrices et collaborateurs s’y sont engagés avec énergie. Et ce n’est pas fini: il s’agit aujourd’hui de défendre le budget de la coopération au développement et d’ancrer les Objectifs de développement durable en Suisse, à l’agenda de l’ONU. Nous nous réjouissons de cette nouvelle collaboration!
  • Swiss Water Partnership Soixante ans: plus que cinq années jusqu’à l’AVS! Mais comme je la connais, Helvetas va continuer d’écrire son histoire bien après. Que serait la Suisse sans les actions et les affiches et les actions évocatrices, secouantes et parfois provocatrices sur le thème de l’eau! Pour Helvetas, la probléma-tique globale de l’eau n’est pas un sujet à la mode mais une préoccupation essentielle, à juste titre.

    Helvetas a été et reste une partenaire fiable et constante pour la réalisation de projets et, ce que est loin d’être négligeable, pour un dialogue politique constructif avec les pays d’engagement et les acteurs les plus divers, dès lors qu’ils sont susceptibles d’apporter du potentiel au développement.

    Je suis très heureux de voir Helvetas jouer un rôle pionnier pour accroître la transparence, la rede-vabilité et la participation dans le secteur de l’eau.
  • Hochschule für Agrar-, Forst- und Lebensmittelwissenschaften HAFL Les 60 ans d’Helvetas, ce sont aussi 20 ans d’histoire commune et fertile avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL de Zollikofen. Chaque année, des étudiants de la spécialisation Agriculture internationale ont pu effectuer leur stage de six mois dans l’un des pays partenaires d’Helvetas. Ce champ d’apprentissage et d’expérimentation important est une condition requise pour obtenir son diplôme dans cette filière. Pendant cette période, ils sont engagés chez Helvetas pour effectuer un stage pratique sur le terrain et ont ainsi la possibilité de faire le lien entre leurs études et la vie professionnelle. En parallèle, ils acquièrent des connaissances scientifiques basées sur une situation concrète et pertinente, qu’ils mettront plus tard à disposition d’Helvetas dans leur travail de bachelor. Comme l’a fait Vincent Egger, qui a effectué son stage sur le haut-plateau du Guatemala en 2012: il a épaulé de jeunes paysannes et paysans pour qu’ils puissent planifier et mener des analyses de marché de façon autonome. De son côté, Pia Fehle a décidé de se rendre en Géorgie en 2013. Elle a appris le géorgien avant son départ, ce qui lui a permis de s’immerger dans la vie quotidienne parallèlement à son stage mené pour Helvetas/EPER.
  • eawag, aquatic researchEn novembre 2011, Helvetas Swiss Intercooperation et Eawag ont créé un partenariat formel afin d’intensifier la promotion de méthodes de traitement de l’eau dans les foyers, en particulier la méthode SODIS de désinfection solaire de l’eau. Ce partenariat a débouché sur une collaboration vitale des deux organisations, qui ont jeté des passerelles entre la recherche et la pratique dans le domaine de l’eau potable et de l’hygiène domestique. Plusieurs innovations techniques et programmes issus de la recherche ont pu être intégrés à des projets en Asie et en Afrique grâce à l’accompagnement compétent des collaborateurs d’Helvetas. Ainsi le partenariat entre Helvetas et Eawag contribue avec une grande efficacité à améliorer les conditions de vie de personnes démunies dans le Sud.
  • Claro FairtradeChaleureuses félicitations à toutes les équipes d’Helvetas Swiss Intercooperation pour ces 60 ans! En août 2000, nous avons ensemble mené un succès encore inédit en vendant plus de 10 000 ballons de foot Fairplay! Notre objectif: abolir le travail des enfants dans la production des ballons et améliorer les conditions de vie des ouvrières et ouvriers et de leurs familles au Pakistan. Cette performance a été saluée du Lac de Constance jusqu’au Lac Léman, et a permis une large sensibilisation dans notre pays. Les ballons équitables ont roulé sur des terrains verts partout en Suisse. Que ce soit de magnifiques calendriers pour une réflexion quotidienne, des cartes aux photographies saisissantes, du riz thaïlandais au parfum subtil ou l’inégalable branche de chocolat Mango-Max: le commerce équitable aide à améliorer le quotidien des partenaires d’Helvetas et de claro depuis de nombreuses années.

    Nous nous réjouissons de lancer notre nouveau projet commun dès cet automne 2015, pour un café rare du Népal, et nous souhaitons à Helvetas beaucoup de beaux projets pour les 60 ans à venir!
  • Caritas Schweiz
    À une époque où la coopération au développement est sous le feu des critiques et ne manquera pas d’être activement combattue par certaines forces politiques dans les années à venir, les acteurs du développement doivent se montrer particulièrement crédibles et engagés. Helvetas convainc par son grand professionnalisme dans ses projets et par son expertise, par exemple dans le domaine de l’eau. Parallèlement, elle dispose aussi d’un vaste réseau comptant les institutions les plus importantes de Suisse et d’un bon ancrage dans la population. Ce sont des conditions essentielles pour que la coopération au développement puisse continuer à faire partie inhérente de la Suisse humanitaire. Bon anniversaire pour ses 60 ans et bon vent pour les prochains jubilés!
  • The Internationalist

    Le New Internationalist est heureux et fier d’être le partenaire britannique du calendrier d’Helvetas depuis plus de 30 ans. Le concept inspirant de ce calendrier reflète notre volonté de produire des publications qui montrent les aspects positifs de la vie et les différentes cultures de notre monde. Par le biais de ce calendrier, Helvetas a soutenu des photographes issus de pays pauvres, dont les œuvres n’auraient sans cela jamais été connues en Occident. Helvetas est aussi une pionnière du commerce équitable. Durant notre partenariat de longue date, nous avons toujours considéré Helvetas comme une organisation performante et efficiente.
  • Coop
    Tout comme Helvetas, Coop mise sur des conditions de travail et des achats équitables, sur une exploitation durable des ressources et sur des solutions novatrices dans la chaîne de production. Helvetas est donc une partenaire idéale pour Coop, aussi de par sa longue et vaste expérience en projets de développement. En tant que responsables de la durabilité chez Coop, nous avons pu profiter de la force de l’engagement d’Helvetas pour mener déjà sept projets communs. Helvetas vérifie les projets réalisés de façon critique et s’investit pour des changements durables plutôt que des succès à court terme. En collaboration avec la Reismühle Brunnen, nous avons par exemple créé une chaîne de production fonctionnant parfaitement pour le riz basmati bio et le riz parfumé issus commerce équitable, ce qui engendre de nombreux avantages pour les personnes et l’environnement. Nous espérons obtenir d’aussi bons résultats avec nos futurs projets communs, pour un assortiment durable.
  • Cinfo

    Le nom Helvetas fait naître beaucoup d’idées dans ma tête. Peut-être est-ce même la première œuvre d’entraide dont j’ai eu connaissance et le souhait de travailler une fois dans une telle organisation? Comment aurais-je sinon fait un voyage au Bhoutan? Ma vision des choses était bien éloignée de la réalité. Et il en va aussi de même avec de nombreuses personnes intéressées qui viennent chez cinfo chercher des conseils. Helvetas est omniprésente dans le quotidien: calendrier, cartes de vœux, cadeaux équitables, affiches de campagnes percutantes. Mais que fait-elle vraiment? Et comment entrer dans cette organisation? Là commence le travail de conseil de cinfo: nous expliquons et nous présentons les voies possibles qui peuvent conduire à un travail chez Helvetas. Les secteurs des tâches sont complexes, les exigences élevées, la concurrence forte, l’équipe dynamique et internationale. Les persévérants s’accrochent et trouvent peut-être un nouveau défi à relever chez Helvetas.

    Helvetas est un partenaire important pour cinfo, et nous apprécions l’engagement de ses collaboratrices et collaborateurs dans nos différentes commissions. La collaboration – que ce soit dans le conseil de fondation de cinfo, dans des échanges sur les tendances dans la coopération internationale et sur les questions de personnel, dans le management des savoirs et dans le secteur des TI – est enrichissante non seulement professionnellement mais aussi humainement.

    Au nom de cinfo, de tout cœur je souhaite le meilleur à Helvetas, et que le concept du bonheur national brut en vigueur au Bhoutan puisse être appliqué dans d’autres endroits du monde, au bénéfice des personnes les plus pauvres.
  • Ce qui rend le travail d'Helvetas exemplaire, c'est d'abord l'écoute des intentions propres d'une communauté; ensuite vient l'analyse avec les membres de cette société de ce qui leur manque pour passer des intentions à leur réalisation; ce n'est qu'ensuite que les compétences et les moyens nécessaires sont mobilisés par Helvetas. Cette organisation réussit plus que d'autres à favoriser l'essor des initiatives locales, à éviter que l'aide extérieure prive les communautés de leur développement autonome.
  • Agridea

    Depuis 60 ans, Helvetas s’engage dans des projets de coopération au développement. Bon nombre de réalisations thématiques et méthodiques qui ont imprégné le paysage de la coopération suisse ont été portés, soutenus ou initiés par elle.

    Helvetas a fourni un énorme travail pour le développement rural, celui de l’agriculture, pour le bien des pays et des contextes, une démarche adaptée et novatrice est indispensable – c’est ce que les projets d’Helvetas ont toujours cherché à réaliser. La constance et la ténacité sont également nécessaires, et Helvetas a toujours fait preuve de ces capacités au long de ces six décennies. Félicitations pour ce 60e anniversaire!

    AGRIDEA et Helvetas sont liées par une collaboration de longue date, qui s’appuie sur les compétences, les ressources et l’expérience réciproques des deux organisations. En tant que centre de compétences, AGRIDEA a visité, conseillé et développé des projets. Nous avons aussi eu l’honneur d’accueillir dans nos formations de nombreux employé-e-s d’Helvetas. Cette collaboration nous permet d’élargir et d’approfondir nos compétences. C’est un partenariat véritablement idéal, amical, avec la saine mesure d’échanges critiques et de concurrence. Merci Helvetas – et bonnes prochaines 60 années!
  • Ifoam À Ottuk, un petit village des montagnes kirghizes doté d’une école professionnelle d’agriculture, une dizaine d’enseignants bouillonnants entourent la chargée de programme d’Helvetas. Ils lui font part de leur enthousiasme un mois après l’introduction d’un programme pilote adoptant une méthode nouvelle créative et de nouveaux contenus stimulants. Dans le brouhaha des voix, je parviens à entendre: „Les jeunes ont soif d’apprendre et participent vraiment bien.“ „Vous avez changé notre vie.“ „Ce que nous enseignons maintenant est pour la vie réelle!“ „Devenir paysanne est enfin magnifique.“ Un petit projet a suffi pour que tous travaillent ensemble aux changements nécessaires dans leur contexte de vie, tant pour eux et leurs familles que pour la communauté. 60 ans d’innombrables telles histoires, d’initiatives qui agissent au cœur de la vie des défavorisés de ce monde. Merci pour cela, Helvetas Swiss Intercooperation!
  • ETH Zuerich

    Le Bhoutan, je l’ai découvert à pied, durant la mousson: des jours et des semaines à parcourir les forêts de l’est à l’ouest du pays, depuis le contact des conifères avec les feuillus (et les sangsues) en dessous de 2000 m jusqu’aux prairies de haute altitude et les troupeaux de yaks au-delà de 4000 m. Observer, comprendre, décrire, proposer des solutions d’aménagement et des orientations de recherche, telle était alors ma tâche. Peu de contacts humains le long des chemins muletiers et des sentiers: de temps en temps des moines joviaux cheminant d’un monastère à l’autre, des familles déplaçant leurs vaches et leurs chevaux vers d’autres pâturages et cherchant volontiers la conversation, d’accueillants petits villages le long des routes principales où nous trouvions notre ravitaillement. Un pays peu peuplé, pauvre, au sein d’une nature impressionnante, austère, préservée, magnifique.

    Et, installés le long des routes, des campements extrêmement précaires d’ouvrières et d’ouvriers népalais, petits enfants compris, cassant des pierres à la main sur les chantiers routiers par tous les temps et pour un salaire de misère, sous l’œil sévère des contremaîtres indiens dans leurs jeeps.

    Pas de considération et aucun programme de développement pour ces gens-là, exploités parmi les exploités. Les coopérations étrangères au développement préféraient alors célébrer la sagesse du pouvoir royal, son respect de la nature, sa prudence face à la modernité…

    Cette impression était l’une des plus fortes que j’ai ramenées à l’époque de mon premier séjour dans ce pays. Ultérieurement, j’ai beaucoup apprécié l’évolution d’Helvetas au Bhoutan dans un sens plus critique, marqué d’une plus grande retenue envers un pouvoir alors à la limite du racisme face aux minorités.